Nina Jo

 

 

FOCUS ECRITURE

Que représente l’écriture dans ta vie ?

L’écriture, c’est ma thérapie pour tout ce que ne va pas, mon exutoire pour tout ce qui va de travers. Ce qui, malheureusement, conditionne mon inspiration et la lie aux souffrances.

Où trouves-tu l’inspiration ?

Presque tous les sujets de mes écrits sont inspirés d’événements réels romancés et épicés à ma sauce. Pour la majorité, ce sont des faits dont j’ai été témoin ou que j’ai vécus personnellement en Haïti.

Comment construis-tu un roman ? Les personnages ? L’intrigue ?

Vu que l’intrigue est réelle, je ne construis que la trame. Et les figurants s’imposent à moi.

As-tu déjà connu le syndrome de la page blanche ?

Eh oui, chaque fois que la vie a eu le malheur de se faire clémente. Heureusement qu’elle dose bien les répits, sinon je n’écrirais jamais une ligne.

As-tu un rituel d’écriture ? Un endroit fétiche pour pianoter ?

Dans ma tête, ça se passe à la plage. Ou sur une terrasse ensoleillée et bordée de fleurs aux couleurs éclatantes. J’espère bientôt instaurer un de ces rituels. Pour le moment, j’écris entre quatre murs blancs. Mais plus pour longtemps !

FOCUS ROMAN

As-tu un chouchou parmi tes romans ?

Vu que je n’en ai publié qu’un pour le moment, je crois que le prochain sera mon préféré. Mon écriture a pris un peu de maturité… Enfin, j’espère !

 

Quel personnage te ressemble le plus ?

Pour le moment, chacune de mes héroïnes principales présente un aspect de ma personnalité : qui je suis vraiment, qui je crois être, qui je voudrais être…

 

La couverture préférée de tes romans ?

Celle de « Plus jamais seule », je suppose… Uniquement parce que je l’ai faite moi-même. Mais celles de la série « Les Secrets de Fanny » qui sort bientôt seront vraiment professionnelles. Elles sont dessinées par un graphiste dont j’aime le travail.

Quel roman as-tu préféré écrire ?

Celui en cours d’écriture. Il relate des événements qui m’ont beaucoup marquée et forcée à grandir.

FOCUS AUTOEDITION

Comment as-tu découvert ce monde ?

Par le plus heureux des hasards d’un vagabondage fructueux sur le web.

Ce qui te plaît le plus ? Le moins ?

J’aime cette liberté d’être, d’écrire ce que je veux que n’offre pas l’édition traditionnelle. Mais je trouve frustrant de devoir passer beaucoup de temps à faire du marketing. Et je regrette qu’une grande majorité de lecteurs aient besoin du sceau d’approbation d’une maison d’édition pour accepter de voir en nous des auteurs authentiques. Alors que nous pouvons tous constater qu’ils font beaucoup de choix commerciaux, parfois au détriment de la qualité. Mais bon, c’est le jeu, alors on joue.

Es-tu auteur à plein temps ?

Non, malheureusement, pas encore.

Si oui, comment gères-tu tes journées ?

Si non, aimerais-tu vivre de tes romans ?

Oui, j’en rêve, mais je ne suis pas assez triste pour produire suffisamment.

FOCUS PROJET

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?

Je travaille actuellement sur la sortie prochaine de la première aventure de ma série « Les secrets de Fanny »

Quel est ton objectif 2018 ?

Sortir les deux premières aventures de la série.

 

Bonus 

En ce moment, quels sont ?

Ta musique préférée :

She — Elvis Costello : Depuis des années. Elle me rappelle ma mère et même longtemps avant son décès, je pleurais à l’avance chaque fois que je l’écoutais. Je pressentais l’effet qu’elle me ferait quand elle ne serait plus là… Oui je suis un peu déprimante à mes heures !

Ton plat préféré :

Poisson grillé + salade verte

Ta seconde passion :

La lecture : pas seulement par passion, mais aussi pour ma formation.

Ta lubie du moment :

La photographie de livres. #Bookstagram #Instabooks #Instalivres

C’est ma petite récompense à moi-même pour chaque livre acquis et chaque livre terminé. Et c’est, en même temps, mon hommage aux auteurs que je lis.

Raconte-nous une de tes plus belles coquilles dans un roman :

Un personnage a changé de prénom. Depuis, je fais des fiches d’identité pour chacun.

Quel pays rêverais-tu de découvrir ?

Je rêve d’un voyage aux îles Fidji. Je pense que c’est lié au premier roman que j’ai lu à l’adolescence. L’intrigue s’y est déroulée. Malheureusement, je ne me souviens plus du titre.

Ton péché mignon ?

Le tartare au pesto.